IHOES HISTORIQUE La constitution de l'ASBL
Collections
Productions
Historique
Infos pratiques
Contacts
Liens
Dix ans plus tard, l’idée est anéantie par la tutelle financière de la Région wallonne qui, en raison de sa dette colossale, contraint la Ville de Liège à des restructurations et suppressions d'emplois, parmi lesquels celui de Michel Hannotte. Ce dernier continue néanmoins à s’investir dans son projet et réunit autour de lui un groupe de personnes avec lesquelles il constitue l'IHOES en association sans but lucratif qui reprend les collections déposées antérieurement aux Chiroux. Après une installation transitoire dans des locaux privés, l'Institut sera hébergé à nouveau dans des locaux publics à Seraing (dans la maison communale de Jemeppe-sur-Meuse).

Jusqu’à sa disparition en août 2005, Michel Hannotte a dirigé l’IHOES avec une passion et une rigueur scientifique qui ont contribué à forger la réputation de l’Institut au niveau international. Engagé corps et âme dans la sauvegarde du patrimoine archivistique wallon, Michel Hannotte a été l’un des principaux instigateurs du décret relatif aux centres d’archives privées mis en place par la Communauté française (aujourd'hui Fédération Wallonie-Bruxelles) en 1994.

Page précédente Page suivante