Lettre d'information n°42 - 03 juillet 2015.
Exposition Des trajets et des mots

L’IHOES, les asbl La Bobine et Voix De Femmes ont le plaisir de vous convier à l’exposition Des trajets et des mots, fruit des ateliers « Art & Expression » et « Récits de vie : des migrantes se racontent ». L’IHOES mène cet atelier « Récits de vie », depuis le printemps 2012, avec des dames d’origines marocaine, kurde et algérienne, inscrites au Service d’Intégration Sociale de La Bobine à Droixhe. Les récits de vie servent ici d’outil d’expression, et donc de reconnaissance (de « droit de cité »), tout en ouvrant aux questionnements sur l’évolution des conditions de vie des migrantes. À partir de l’automne 2013, des liens ont été tissés entre ce projet et les ateliers « Art & Expression » suivis par le même groupe de participantes à Voix De Femmes sur le thème des trajets. Car si l’on peut se raconter en mots, il est aussi possible de le faire avec formes et couleurs…

Inauguration : le jeudi 4 juin à 13h30 chez Voix De Femmes (En Neuvice, 46 à 4000 Liège).

Rencontres avec les participantes animées par l’IHOES :
- le mercredi 10 juin, de 14h à 16h,
- le mercredi 17 juin, de 10h à 12h.

Exposition accessible jusqu’au 26 juin, les mercredis et vendredis, entre 12h et 17h.

Retrouvez ICI le carton d’invitation.
Pour plus d’informations : dawinka.laureys@ihoes.be ou 04/224.60.70.

Communication sur l’histoire économique et industrielle de la Belgique aux XIXe et XXe siècles

Au cours de l'année 2014, l'IHOES a travaillé à la rédaction d’un texte d'une centaine de pages sur l’histoire socioéconomique de la Belgique aux XIXe et XXe siècles. En attendant sa publication prochaine sous la forme d’un ouvrage pédagogique, vous pourrez en avoir un avant-goût en assistant à la communication que donnera Lionel Vanvelthem (IHOES) à La Louvière jeudi prochain, dans le cadre des « Ateliers Histoire » du Réseau louviérois de lecture publique. C'est l'aspect économique du présent texte qui sera évoqué lors de cet événement. La communication retracera les très grandes lignes de l'histoire économique et industrielle de la Belgique, depuis les débuts de la révolution industrielle à l'aube du XIXe siècle jusqu'aux dernières décennies teintées de globalisation et de « contre-révolution néolibérale », en passant par les changements économiques engendrés par les deux guerres mondiales, ainsi que par la période dite des « Trente Glorieuses ». Cette communication sera éventuellement suivie d’un débat avec le public.

Où ?
Bibliothèque communale d'Haine-Saint-Pierre,
Grand Place d'Haine-Saint-Pierre,
7100 Haine-Saint-Pierre.

Quand ?
Le jeudi 4 juin 2015, à 19 heures.

Plus d’informations ICI.
Réservation souhaitée au 064/26.01.41.

Autour de l’exposition Et si on osait la paix ?

Invitation à rejoindre notre groupe d’échanges et de futurs guides

Toujours dans le cadre de l’exposition que l’IHOES et le Mundaneum préparent sur l’histoire du pacifisme en Belgique, nous réitérons l’invitation ouverte à tous à participer à un groupe d’échanges autour des différents enjeux de la lutte pour la paix d’hier à aujourd’hui. L’objectif de ce groupe est de susciter des réflexions qui pourront s’intégrer par la suite à l’exposition de manière à rappeler que la paix reste une question interpellante. Il permettra aussi, à ceux qui le désirent, de se co-former à devenir de futurs guides de l’exposition. Prochaines rencontres : les mardis 9 et 23 juin de 14h à 16h.
Merci de signaler votre présence par courriel ou par téléphone : dawinka.laureys@ihoes.be ou 04/224.60.70.

Pour rappel, l’exposition sera présentée à la Cité Miroir de Liège de novembre 2015 à la fin février 2016.

Appel au monde associatif et culturel

Bon nombre d’acteurs associatifs, culturels, syndicaux ont marqué de leur empreinte l’histoire du pacifisme en Belgique. Si aujourd’hui, le thème de la paix continue à vous interpeller, si vous souhaitez réfléchir à la question au travers de nos activités ou si vous organisez vous-mêmes une action en lien avec cet enjeu, merci de nous contacter. Nous serons ravis d’établir des synergies avec l’exposition et ses activités connexes.

Nouvelle analyse

Moins d’un an après la publication de son article Que sont les ouvriers devenus ? La face cachée de "l'âge d'or" ouvrier : le travail productif de 1960 à 1975 (analyse de l'IHOES n° 123), Michel Nejszaten prolonge sa réflexion sur l’évolution de la condition ouvrière en Belgique depuis les années 1990. Dans sa nouvelle analyse Le monde ouvrier a-t-il vécu ? (lire l’analyse au format PDF), il nous fait part des résultats de son enquête mettant en exergue les différences spécifiques entre ouvriers et employés, même s’il constate que les conditions de travail des uns et des autres tendent parfois à se rapprocher vers une même dégradation autour du principe « emploi sauvegardé contre travail plus pénible ».

Des nouvelles du centre d’archives

Au cours des derniers mois, l’IHOES a eu le plaisir d’accueillir deux fonds d’un grand intérêt : les archives de l’asbl Alliàge, principal mouvement en Wallonie de défense des gays et lesbiennes (13 m.l.) et celles de la Maison de la Laïcité de Liège (env. 25 m.l.). De plus, nous avons récolté des affiches, revues et dépliants de l’association pacifiste flamande Vredesactie concernant ses activités depuis 2008.

Le travail d’inventaire, corollaire indispensable à la collecte et à la conservation d’archives, progresse lui aussi de manière régulière. Depuis la dernière lettre d’information, pas moins de six fonds d’archives (représentant au total quelque 15 m.l.) ont été encodés dans notre logiciel en ligne Pallas. Il s’agit notamment du troisième versement de l’Union mutualiste verviétoise (9 m.l.) comprenant, entre autres, les procès-verbaux des conseils d’administration et/ou d’assemblées générales et de comités exécutifs de 1942 à 1983, mais aussi des archives liées aux organes de décision et de concertation liés à l’UNMS ainsi qu’à diverses structures en relation avec l’UMV (Association socialiste de la personne handicapée, Institut Belle Vue d’Eupen…). Il comporte aussi des registres du personnel de L’Ensivaloise (filature à Ensival) et de la firme Lorquet et Crutzen (fabrication de chaussures à Dison), deux entreprises dont l’UMV a été chargée de gérer les archives sociales après leur liquidation. Parmi les autres fonds traités, citons : celui du Grand Bazar de Liège (3 m.l.), qui contient notamment les procès-verbaux des CA de 1938 à 1977 ainsi que des données comptables ; le fonds Jean Maquet relatif à divers mouvements de paix (Rassemblement liégeois pour la Paix, Les Amis de la paix de Seraing, CNAPD…) ; les archives de la Ligue du coin de terre et du foyer de Verviers (1917-1959). Ce dernier fonds (2 boîtes d’archives) est constitué de la correspondance et des procès-verbaux d’AG de cette association dont le but était de mettre une parcelle de terrain à disposition des travailleurs afin qu’ils puissent s’y livrer à la culture maraîchère, de les aider à en devenir propriétaire et à leur faciliter l’acquisition d’un foyer. Pour plus de renseignements sur tous ces fonds, nous renvoyons à nos inventaires en ligne sur Pallas.

En ce qui concerne la bibliothèque, une centaine de brochures (Cahiers de contre-enseignement prolétarien, Collection Études religieuses…) ont été catalographiées. Enfin, la description de notre département Iconothèque a elle aussi bien progressé : plus de 70 affiches relatives à la Seconde Guerre mondiale (don d’Edgar Brenna) et au pacifisme ont été encodées, de même que 80 photographies (Grand Bazar de Liège et membres de la section verviétoise de la Centrale des ouvriers textiles de Belgique).

Institut d'histoire ouvrière, économique et sociale
3, Avenue de Montesquieu B-4101 SERAING
Tél. : +32 (0)4 224 60 71 ou +32 (0)4 224 60 70
Courriel : info@ihoes.be - Site Web : www.ihoes.be